Enigmes

Forum dédié aux énigmes et à toutes formes de jeux de logique.

Déconnexion

Tu n'es pas identifié sur Prise2tete : s'identifier.

accueil Accueil forum Forum
[+]

 #1 - 15-05-2008 00:00:23

MthS-MlndN
Hors d'u-Sage
Enigmes résolues : 49
Messages : 12,414E+3
Lieu: Rouen

Le charme discret d ulogogriphe

Lors d'une balade que je faisais dans les Alpes françaises, je rencontrai un vieil homme, sereinement assis en tailleur, faisant face à l'horizon. Nous commençames à parler de la vie, de la liberté, de l'oppression, et il me dit : "Là d'où je viens, j'ai vécu un moment dont vous apprécierez sans doute la morale, jeune homme." Et il raconta son histoire en ces termes :


Un couple somptueux vivait il y a longtemps
Reclus dans une forêt proche de la capitale ;
Comme je les ai connus, et même personnellement,
Je vous livre aujourd'hui leur histoire peu banale.

Ils lisaient tous les deux les lignes de la main,
Une science incertaine que bien peu apprécient ;
Ils nous disaient nos vies d'hier et de demain
Grâce à leur connaissance de la ***********.

Leur pratique souterraine de cet art interdit
Rendait une liberté à leurs âmes affranchies,
Mais il était mal vu de tâter la "magie"
Dans ce régime aveugle qu'était la *********.

Incrédule et méfiant on leur tournait autour ;
La science était en marche - les régiments aussi.
Les gouvernants obtus zieutaient tels des vautours
Ce couple qui violait leur si belle ********.

Car de tout le pays l'on venait pour les voir,
Comme de nouveaux messies aux accents ridicules,
Et les Grands avaient peur que leur petit ******
Devienne un pélerinage pour le peuple incrédule.

Leur renommée était une question politique !
Car le roi et sa science perdaient leur importance.
"Qu'ils tentent seulement de m'égaler", disait-il,
"Et leurs deux jolis corps iront à la potence !"

Tout le monde du "bas peuple" savait leurs prénoms
Et ne les croisait pas sans leur serrer la main ;
Deux anagrammes, en plus : elle s'appelait ******,
Et l'élu de son coeur avait pour nom ******.

Pour parler de l'amour qui toujours les soudait,
Il m'aurait bien fallu les pages d'un ***** ;
Mais puisque mon cher temps est maintenant limité,
J'en dirai, pour bien faire, quelques mots seulement.

Avec son bel accent espagnol si chantant,
Elle s'approchait de lui en effleurant son corps
Et susurrait tout bas à son prince charmant
"Jamais je ne pourrai t'oublier, mi ****".

Il rendait la pareille, radieux, souriant et beau :
"A jamais", disait-il, "je resterai ton homme" ;
Mais personne ne savait la teneur de ses mots...
Les gadjos ignoraient le langage de ce ***.

On les appréciait tant que quand ils "disparurent"
Et qu'on parla de leur imminente mise à mort,
Plus d'hérésie qui tienne : le roi eut la vie dure ;
Le peuple se souleva, il souffla un vent fort...

On avait supporté bien trop de privations
Qui déjà avaient fait gronder les opinions ;
Il ne nous restait plus que quelques convictions
Qu'un couple emblématique portait avec passion.

Aussi, qu'un malappris et distant souverain
Annonce l'exécution de notre dernière Foi
Avait parachevé le travail souterrain
D'une révolution qui soudain éclata.

Le souverain cartésien finit destitué
Après une guerre civile causant de nombreuses morts.
On hurla, savourant une nouvelle liberté :
"Le calme est d'argent, mais la rébellion est d'** !"



Je restai dubitatif devant son récit, et sans aucun doute il le perçut, aussi s'adressa-t-il à moi en ces termes :

"Que cette histoire ait réellement eu lieu ou pas a peu d'importance. Ce qui est important, c'est le message. On ne peut pas priver un peuple de sa liberté, il la trouvera toujours ailleurs : dans ses croyances, dans ses idéaux, dans ses utopies. Mettez un homme en cage, son esprit pourra s'élever malgré tout ; certains ont même trouvé Dieu en prison. Mais privez-le de ses croyances, et il suffoque. Il en va de sa survie même de pouvoir croire en quelque chose qui le dépasse. L'oppression n'existe pas, sauf en nous. Il en va de même pour la liberté. Quant à la vie... A quoi rime notre vie, sinon à croire, et à lutter pour nos idéaux ? Celui qui ne croit pas en l'Amour, qui jure uniquement par la Science, qui ne lutte pas pour sa Liberté ; celui-là est en réalité déjà mort."

Je suis resté avec lui, pensif, troublé. Lorsque le soir est tombé, il s'est endormi ; le lendemain, il ne s'est pas réveillé.



Annonces sponsorisées :

Podcasts Modern Zeuhl : http://radio-r2r.fr/?p=298
  • |
  • Répondre

#0 Pub

 #2 - 15-05-2008 08:25:30

nipon
Pro de Prise2Tete
Enigmes résolues : 45
Messages : 816

Le chamre discret du logogriphe

Devant tant de talent, je reste ... comme une carpe  yikes
Tout simplement magnifique
Et magique...
Vraiment, MERCI.
Spoiler : [Afficher le message]
chiromancie
monarchie
harmonie
manoir
Marion
Romain
roman
amor
rom
or

 #3 - 15-05-2008 09:27:51

perceval
Chevalier de P2T
Enigmes résolues : 48
Messages : 723
Lieu: 37

Le charme discret du logoogriphe

chiromancie
monarchie
harmonie
manoir
marion
romain
roman
amor
rom
or

bravo....


When i was a child i was a jedi

 #4 - 15-05-2008 09:58:17

Gadjo
Déconoclaste
Enigmes résolues : 47
Messages : 1619
Lieu: Dans ma roulotte

Le charme discreet du logogriphe

Alors là, je reste muet d'admiration, c'est magnifique lol
En plus, j'en fais partie !

Chiromancie
Monarchie
Harmonie
Manoir
Marion et Romain
Roman
Amor
Rom
Or
Encore encore et encore:lol:lollol


A la prochaine ?

 #5 - 15-05-2008 15:01:55

papiauche
Sa Sainteté
Enigmes résolues : 49
Messages : 2126

Le charme ddiscret du logogriphe

J'ai beaucoup aimé la bal(l)ade.

Chiromancie, monarchie, harmonie, marion, romain, roman, amor  et or.


"Je ne lis jamais un livre dont je dois faire la critique. On se laisse tellement influencer." O. Wilde

 #6 - 15-05-2008 18:17:41

pierdebzak
Passionné de Prise2Tete
Enigmes résolues : 47
Messages : 82
Lieu: Belfort (France)

Le carme discret du logogriphe

Spoiler : [Afficher le message] Très beau travail en tout cas !

chiromancie
monarchie
harmonie
manoir
Romain
Marion
roman
amor
rom
or

 

Réponse rapide

Rédige ton message
| | | | Upload | Aide
:) :| :( :D :o ;) :/ :P :lol: :mad: :rolleyes: :cool:
Sécurité

Répondez (numériquement) à la petite énigme suivante : 

Un berger a 10 moutons, ils meurent tous sauf 9, combien en reste-t-il ?

Sujets similaires

Sujet Date Forum
08-02-2008 Devinettes
P2T
29-04-2008 Devinettes
P2T
01-09-2008 Devinettes
P2T
23-05-2008 Devinettes
P2T
Logogriphe codé par nipon
25-04-2008 Devinettes
P2T
Logogriphe animal par Taupine
18-03-2008 Devinettes
25-06-2008 Devinettes
13-04-2008 Devinettes
26-02-2008 Devinettes
P2T
07-04-2008 Devinettes

Mots clés des moteurs de recherche

Pied de page des forums

P2T basé sur PunBB
Screenshots par Robothumb

© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson

Prise2Tete Forum Statistiques Liste des membres Hall of Fame Contact
© Prise2tete - Site d'énigmes et de réflexion.
Un jeu où seules la réflexion, la logique et la déduction permettent de trouver la solution.

Flux RSS de Prise2Tete Forum Jeux & Prise2Tete Test & Prise2Tete Partenariat et Publicité sur Prise2Tete