Enigmes

Forum dédié aux énigmes et à toutes formes de jeux de logique.

Déconnexion

Tu n'es pas identifié sur Prise2tete : s'identifier.

accueil Accueil forum Forum
[+]

 #1 - 21-11-2009 17:48:24

emmaenne
Elite de Prise2Tete
Enigmes résolues : 49
Messages : 3057
Lieu: Au sud du Nord

anège XLI

Je vous avais déjà proposé ceci il y a quelque temps mais comme elle faisait référence à certaines choses d'une autre de notre cher Hamel je l'avais retirée. Me voilà donc là à vous le représenter.

En cherchant de droite et de gauche j'ai découvert une autre allusion à nos amis.

Dans la littérature très ancienne comme le dit notre camarade Hamel: j'ai rencontré un poème qui est la dédicace pour un  bateau mais pas celui de Brassens. Dans ce poème seul un des jumeaux est nommé mais les deux sont évoqués.

Je n'ai trouvé aucune version chantée même si Bizet et Orff peuvent vous mettre sur la piste. big_smile

Le nom français de son auteur.

En mettant le même nom dans le lien vous aurez le dit poème. big_smile

http://www.prise2tete.fr/upload/emmaenne-*.pdf



Annonces sponsorisées :

 
Réponse :

Dans le cadre de la quinzaine du beau langage, ne disez pas disez, disez dites. (Julos Beaucarne)
  • |
  • Répondre

#0 Pub

 #2 - 21-11-2009 18:15:44

Gadjo
Déconoclaste
Enigmes résolues : 47
Messages : 1619
Lieu: Dans ma roulotte

Manège LI

dédicace pour un  bateau de Catulle

L'esquif que vous voyez, passants, assure
Qu'il excellait sur tout autre en allure,
Qu'il n'existait aucun vaisseau flottant
Dont la course il ne pût, fût-ce en volant,
Devancer à la rame ou bien la voile.
Et ni l'Adriatique inamicale
Ni la Rhodes illustre et les îlots
Des Cyclades ne vont nier ses mots,
Ni Propontide affreux ni Pont sauvage
Où naguère il ne fut que du boisage
Car fréquemment du Cytore au sommet
Sa frondaison loquacement sifflait.
Vous connaissez, ô ceint de buis Cytore
Et Amastris du Pont, fort bien encore
Ce récit, dit l'esquif : depuis toujours
Il se dressait, dit-il, sur vos pourtours
Et de vos flots il imprégnait ses rames ;
En ces mers-là, sur d'indomptables lames
Son maître il a porté par tous les vents
À gauche, à droite ou quand sur ses deux flancs
Jupiter s'abattait d'une eau légère ;
Onc on ne fit pour lui quelque prière
Aux dieux des berges quand, depuis la mer
La plus lointaine, il vint à ce lac clair.
Ce temps n'est plus : il termine sa vie
Maintenant dans le calme et se dédie
À vous, Castor et jumeau de Castor.

Il vient de loin celui là lol


A la prochaine ?

 #3 - 21-11-2009 18:52:11

DOC91
... & Mr Hyde
Enigmes résolues : 49
Messages : 2038

manège wli

Il s'agit donc du poème IV de Catulle : "Rêverie devant une vieille barque" smile


"Le bonheur est la seule chose qui se double si on le partage"

 #4 - 21-11-2009 19:09:16

maïtou22
Experte A-Matheuse
Enigmes résolues : 17
Messages : 1075
Lieu: Jurassic Park

manègz xli

très vite .... une réponse plus sympa bientôt wink

Carmen de Bizet et Carmina Burana de Orff m'amènent aux "Carmina" de Catulle et plus particulièrement "La dédicace d'un canot" poème du Carmen IV

Dédicace d'un canot

L'esquif que vous voyez, passants, assure
Qu'il excellait sur tout autre en allure,
Qu'il n'existait aucun vaisseau flottant
Dont la course il ne pût, fût-ce en volant,
Devancer à la rame ou bien la voile.
Et ni l'Adriatique inamicale
Ni la Rhodes illustre et les îlots
Des Cyclades ne vont nier ses mots,
Ni Propontide affreux ni Pont sauvage
Où naguère il ne fut que du boisage
Car fréquemment du Cytore au sommet
Sa frondaison loquacement sifflait.
Vous connaissez, ô ceint de buis Cytore
Et Amastris du Pont, fort bien encore
Ce récit, dit l'esquif : depuis toujours
Il se dressait, dit-il, sur vos pourtours
Et de vos flots il imprégnait ses rames ;
En ces mers-là, sur d'indomptables lames
Son maître il a porté par tous les vents
À gauche, à droite ou quand sur ses deux flancs
Jupiter s'abattait d'une eau légère ;
Onc on ne fit pour lui quelque prière
Aux dieux des berges quand, depuis la mer
La plus lointaine, il vint à ce lac clair.
Ce temps n'est plus : il termine sa vie
Maintenant dans le calme et se dédie
À vous, Castor et jumeau de Castor.


"Le fait qu'aucun vœu n'ait jamais été fait pour le canot semble de prime abord obscur. Cela s'explique toutefois simplement : l'esquif a toujours fait des traversées heureuses et il ne s'est en conséquence jamais retrouvé dans une condition telle qu'il fallût implorer les dieux pour échapper à un naufrage certain.
Les dieux des rivages sont les Dioscures, c'est-à-dire Castor et Pollux, protecteurs de la navigation auxquels le canot ne laisse désormais de se consacrer."

Super Belle trouvaille MAN ! Bravo !
Ce manège n'est vraiment pas près de s'arrêter lollollol


Partage du Plaisir... Plaisir du Partage ...

 #5 - 21-11-2009 19:38:12

kosmogol
Banni
Enigmes résolues : 49
Messages : 11,928E+3

Mange XLI

Catulle pour Dedicatio phaseli wink


http://enigmusique.blogspot.com/

 #6 - 21-11-2009 19:42:49

dododo
Professionnel de Prise2Tete
Enigmes résolues : 49
Messages : 408
Lieu: Extrême Sud-Ouest

manège xlo

catulle a écrit:

Ce temps n'est plus : il termine sa vie
Maintenant dans le calme et se dédie
À vous, Castor & jumeau de Castor.

(Traduction Iulius)

 #7 - 23-11-2009 18:12:36

papiauche
Sa Sainteté
Enigmes résolues : 49
Messages : 2124

Manèe XLI

Furetons, furetons et grâce à Carmen, dégottons Catulle.

http://www.prise2tete.fr/upload/emmaenne-catulle.pdf

On n' a en effet que le Castor. smile


"Je ne lis jamais un livre dont je dois faire la critique. On se laisse tellement influencer." O. Wilde

 #8 - 24-11-2009 16:04:00

Golfc
Expert de Prise2Tete
Enigmes résolues : 48
Messages : 803

lanège xli

Né à Vérone vers 87 et mort vers 54 avant Jésus-Christ, Caius Valerius Catullus, dit « Catulle le Véronais », est contemporain de César et de Cicéron

Carmen IV :

Dédicace d'un canot

L'esquif que vous voyez, passants, assure
Qu'il excellait sur tout autre en allure,
Qu'il n'existait aucun vaisseau flottant
Dont la course il ne pût, fût-ce en volant,
Devancer à la rame ou bien la voile.
Et ni l'Adriatique inamicale
Ni la Rhodes illustre et les îlots
Des Cyclades ne vont nier ses mots,
Ni Propontide affreux ni Pont sauvage
Où naguère il ne fut que du boisage
Car fréquemment du Cytore au sommet
Sa frondaison loquacement sifflait.
Vous connaissez, ô ceint de buis Cytore
Et Amastris du Pont, fort bien encore
Ce récit, dit l'esquif : depuis toujours
Il se dressait, dit-il, sur vos pourtours
Et de vos flots il imprégnait ses rames ;
En ces mers-là, sur d'indomptables lames
Son maître il a porté par tous les vents
À gauche, à droite ou quand sur ses deux flancs
Jupiter s'abattait d'une eau légère ;
Onc on ne fit pour lui quelque prière
Aux dieux des berges quand, depuis la mer
La plus lointaine, il vint à ce lac clair.
Ce temps n'est plus : il termine sa vie
Maintenant dans le calme et se dédie
À vous, Castor et jumeau de Castor.

Traduction de Iulius

Très belle recherche, merci emmaenne wink


Le temps est sage, il révèle tout. (Θαλής)

 #9 - 26-11-2009 18:14:44

emmaenne
Elite de Prise2Tete
Enigmes résolues : 49
Messages : 3057
Lieu: Au sud du Nord

Maège XLI

Bravo et merci aux participants


Dans le cadre de la quinzaine du beau langage, ne disez pas disez, disez dites. (Julos Beaucarne)
 

Réponse rapide

Rédige ton message
| | | | Upload | Aide
:) :| :( :D :o ;) :/ :P :lol: :mad: :rolleyes: :cool:
Sécurité

Répondez à la devinette suivante : 

Le père de toto a trois fils : Tim, Tam et ?

Mots clés des moteurs de recherche

Mot clé (occurences)

Pied de page des forums

P2T basé sur PunBB
Screenshots par Robothumb

© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson

Prise2Tete Forum Statistiques Liste des membres Hall of Fame Contact
© Prise2tete - Site d'énigmes et de réflexion.
Un jeu où seules la réflexion, la logique et la déduction permettent de trouver la solution.

Flux RSS de Prise2Tete Forum Jeux & Prise2Tete Test & Prise2Tete Partenariat et Publicité sur Prise2Tete