Enigmes

Forum dédié aux énigmes et à toutes formes de jeux de logique.

Déconnexion

Tu n'es pas identifié sur Prise2tete : s'identifier.

accueil Accueil forum Forum
[+]

 #1 - 15-06-2009 07:16:14

zohum
Expert de Prise2Tete
Enigmes résolues : 42
Messages : 881

Actualité festivalière + indic

A l'occasion de quel événement cette photo a-t-elle été prise ?

Photo HQ

Spoiler : [Afficher le message] Un détail de la photo et un moteur de recherche vous aideront à trouver où elle à été prise (Il est possible d'avoir la photo en plus grand en cliquant dessus ou sur le lien en dessous).

Le texte suivant, généré avec http://www.unpeudamour.com/roman/, ne sert à rien si ce n'est à être présent. wink

Les cheminées fumantes enveloppaient Dijon d'une brume artificielle, et firent tousser Filibert. Celui-ci marchait, de plus en plus vite, gagné par l'excitation... Apercevant la photographie d'un palmier, il se prit à rêver à un voyage, un long et beau voyage... aux côtés de celle qu'il rejoignait. Sans comprendre, il fut face à la porte.

   Il frappa énergiquement. Des pas se firent entendre, et une bizarre voix chanta:
   - Qui est là?
   - C'est Filibert! Répondit celui-ci.
   - Je ne connais aucun Filibert! Dit la voix.
   Il y eut un silence.
   - C'est toi, Cunégonde? Fit Filibert.
   La porte s'ouvrit soudain:
   - Mais oui c'est moi, mon Filibert! Je t'ai bien eu.
   Il allait protester, mais elle ne lui en laissa pas le temps:
   - Entre, dit-elle.
   Filibert pénétra dans la salle à manger avant de se laisser choir dans un fauteuil. Il leva la tête vers Cunégonde, et lui sourit.
   - Tu vas bien?
   - Embrasse-moi immédiatement. Ordonna-t-elle.
   Filibert, prit au dépourvu, voulut comprendre, mais son amie ne lui en laissa pas le temps puisqu'elle se jeta sur lui et l'embrassa langoureusement. Lorsqu'elle se redressa, Filibert vit ses yeux qui brillaient. Alors, sans mot dire, il se pencha vers elle, et à son tour, posa ses lèvres sur les siennes. Pour la seconde fois de leur histoire, donc, ils s'embrassèrent.
   Plusieurs minutes s'écoulèrent. Puis Cunégonde poussa un soupir qui résonna dans la pièce comme une brise sur l'océan. Filibert en profita pour articuler, le cœur battant:
   - Je t'aime.
   Son amie le regarda.
   - C'est vrai?   
   - Plusieurs décennies se sont écoulées depuis que je t'ai connue. Et tu es la seule personne que je n’aie jamais aimée.
   - Voyons... tu vas me faire rougir, murmura Cunégonde.
   - Pourquoi? S'écria-t-il. Tu es la personne la plus louche que je n'ai jamais connue! La plus louche de tout Dijon! Les gens ne t'arrivent pas à la cheville.
   - Mais et toi, tu es si glauque...
   - Cela n'est rien à côté de toi. Lorsque je t'embrasse, j'ai l'impression que je m'envole. Quand je te quitte, j'ai l'impression que mon cœur se fait piétiner par un féroce lapin, ou transpercer par mille lances empoisonnées.
   - Mais toi aussi, Filibert, tu as beaucoup de qualités...
   - Tu sais... j'ai aimé, tout à l'heure, lorsque nous nous sommes embrassés.
   Il n'en fallut pas plus à Cunégonde pour saisir le bras de Filibert et lui offrir de nouveau un baiser enflammé. Les deux êtres eurent cette fois l'impression d'être emportés dans une tempête. Sur un océan rouge sang. Leurs souffles s'échouaient invariablement dans les hurlements du vent, et les gifles des vagues leur faisaient fermer les yeux. C'était beau, c'était puissant, comme un tableau de James Ensor, ou comme ''La Chenille'' de La Bande à Basile. Tout rugissait autour d'eux, ils étaient enfermés dans une parenthèse qui les épargnait des griffes du cyclone, des griffes signant leur passage d'une trace de salive blanche et éphémère... tout tournait, des vertiges les prenaient, Filibert ferma les yeux et eut l'impression d’exploser en haut d’une ronce. Et soudain tout s'arrêta.
   - Cunégonde...
   - Oui?...
   - Cunégonde... veux-tu m'épouser?...
   - Oui... fit-elle doucement.
   Toute la nuit, ils restèrent enlacés, à parler, ou à s'embrasser.
   - Je t'ai déjà parlé de Casimir? Demanda Filibert.
   - Non.
   - Il m'a dit un jour que je ne pourrais jamais séduire qui que ce soit, même une folle.
   - Il ne faut pas écouter ce genre d'idioties... comment pouvait-il te dire ça, à toi, qui es si... verdâtre!
   - Tu ne le connais pas. Sa bêtise dépasse l'entendement.
   - Je veux bien te croire!

   Puis ils se promirent de s'aimer éternellement, et l'éternité commença pour eux.



Annonces sponsorisées :
  • |
  • Répondre

#0 Pub

 #2 - 15-06-2009 18:04:35

HAMEL
Elite de Prise2Tete
Enigmes résolues : 49
Messages : 2405
Lieu: Paris

Actalité festivalière + indice

On comprend mieux comment Marc Lévy écrit ses livres lol


-C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases !

 #3 - 16-06-2009 21:44:05

zohum
Expert de Prise2Tete
Enigmes résolues : 42
Messages : 881

actualité festivakière + indice

Personne veut jouer avec moi? sad

 #4 - 16-06-2009 21:48:32

HAMEL
Elite de Prise2Tete
Enigmes résolues : 49
Messages : 2405
Lieu: Paris

actualité festivalière + ibdice

Les Aventures Cinematographiques
par Jean Hamel


   Les cheminées fumantes enveloppaient Paris d'une brume artificielle, et firent tousser Mel. Celui-ci marchait, de plus en plus vite, gagné par l'excitation... Il leva la tête, rêveur, et observa les nuages... celui-ci ressemblait à une rose. Celui-là à un coeur... Après avoir longtemps marché, il arriva enfin devant la maison.

   Il frappa énergiquement. Des pas se firent entendre, et une belle voix chanta:
   - Qui est là?
   - C'est Mel! Répondit celui-ci.
   - Je ne connais aucun Mel! Dit la voix.
   Il y eut un silence.
   - C'est toi, ANN? Fit Mel.
   La porte s'ouvrit soudain:
   - Mais oui c'est moi, mon Mel! Je t'ai bien eu.
   Il allait protester, mais elle ne lui en laissa pas le temps:
   - Entre, dit-elle.
   Arrivé au salon, Mel s'assit dans un fauteuil et soupira.
   Il ferma les yeux, et bailla.
   - Viens sur mes genoux, dit-il à ANN. Je vais te raconter quelque chose.
   Celle-ci obtempera, et fit comme si elle ne se doutait de rien. Mais elle savait exactement ce qui allait se passer. D'ailleurs, elle ne fut pas sitôt près de lui qu'il la serra dans ses bras et se mit à l'embrasser fougueusement. Peu après, elle le regarda et lança:
   - Tu es tellement prévisible que tu en es touchant!
   - Ah oui? Fit Mel. Ça, c'est ce que tu crois. Car j'ai la preuve du contraire.
   - J'aimerais bien voir ça!
   - Viens, je vais te le dire en secret... dit-il.
   Mais ANN, pas dupe, se jeta sur lui avant qu'il n'ait eu le temps de tenter quoi que ce soit, et l'embrassa à son tour.
   Une fois de plus, Mel prononça les trois mots magiques.
   - Je t'aime.
   Mais cette fois-ci, cela sonnait autrement. C'était plus beau. C'était plus fort.
   - Voici neuf mois que je t'ai rencontrée... neuf mois... en neuf mois, on peut avoir un enfant... on change trois fois de saison... et bien que j'aie eu d'autres aventures avant de te connaître, je t'aime cent fois plus que toutes les autres femmes réunies.
   - Oh... c'est bien vrai?
   - Oui, c'est vrai.
   - Mon coeur... ce que tu me dis, c'est la chose la plus belle que jamais je n'ai entendue. Tu es aussi sublime à l'intérieur qu'à l'extérieur.
   Mel rougit. Il se sentait bien. Au loin, un okapi criait. Tout près, son coeur battait. Là-bas le jour passait... ici, tout était arrêté.
   - Ma puce... ANN...
   Mais il ne put continuer. Une fois de plus, leurs lèvres se rejoignirent. Ils déliraient presque tant la fièvre les gagnait... ils étaient en haut d'un petunia, en train de forniquer à l'air libre. Près d'eux, Ravel chantait ''Bolero'' en les regardant. Comme frappé d'un coup de foudre, Mel fasciné eut à peine le temps d'apercevoir, dans un éclair, comme dans une toile de Basquiat, ANN réincarnée en sirène... Ecume bouclée, vagues ébouriffées, ciel baigné de nuages qui font cligner la lune, commissures nacrées de lèvres de coquillages, le sourire émaillé de corail blanc, la voix lactée et les seins nus étoilés de mer... tout disparut lorsque Mel rouvrit les yeux.
   - Je voudrais t'épouser, dit Mel.
   ANN tressaillit.
   - Pardon?
   - Je t'aime. Je veux t'épouser. Veux-tu être ma femme, ANN?...
   Leurs lèvres tremblaient.
   - Oui! Murmura-t-elle.
   Ils discutèrent toute la nuit. Ils parlaient de tout, de rien.
   - Tu sais, c'est drôle, dit ANN, car hier matin, Théophraste a tenté de me séduire.
   - Non, c'est vrai?
   - Oui, et comme je lui disais que c'était toi, l'amour de ma vie, il m'a répondu que je perdais mon temps et que je serais bien plus heureuse avec lui.
   - Ça ne m'étonne pas de lui, il a toujours essayé de gâcher ma vie privée.
   - Heureusement je lui ai dit ceci: ''Le jour où tu seras un tant soit peu civilisé, mon petit bonhomme, tu apprendras que mon Mel est plus intelligent que n'importe qui. Et tu ne lui arrives pas à la cheville.''

   Puis ils se promirent de s'aimer éternellement, et l'éternité commença pour eux.

Moi aussi je peux écrire un roman lol


-C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases !

 #5 - 16-06-2009 21:48:57

emmaenne
Elite de Prise2Tete
Enigmes résolues : 49
Messages : 3057
Lieu: Au sud du Nord

Actualité festivalièrre + indice

Je veux bien jouer mais lapin compris moi sad

Une course de canoës ou de kayaks à Sault Brenaz , ce n'est pas la bonne architecture

La Gacilly, Morbihan (56).


Dans le cadre de la quinzaine du beau langage, ne disez pas disez, disez dites. (Julos Beaucarne)

 #6 - 16-06-2009 21:55:41

DOC91
... & Mr Hyde
Enigmes résolues : 49
Messages : 2038

Actualité efstivalière + indice

Créé en 2004 par Jacques Rocher, passionné d'art photographique et entrepreneur particulièrement attentif à la protection de la nature, le Festival Photo Peuples & Nature de La Gacilly a ouvert les portes de sa sixième édition le soir de la journée mondiale de l'environnement, le 5 juin 2009.

et la photo "Culture du coton" extraite du projet "Home" de Yann Arthus-Bertrand smile


"Le bonheur est la seule chose qui se double si on le partage"

 #7 - 16-06-2009 22:53:59

kosmogol
Banni
Enigmes résolues : 49
Messages : 11,928E+3

actualité festivzlière + indice

maintenant que tu le dis !
http://www.festivalphoto-lagacilly.com/documents/FTP/234/Logo/bandeau_haut2_2009.jpg


http://enigmusique.blogspot.com/

 #8 - 17-06-2009 09:13:27

Gadjo
Déconoclaste
Enigmes résolues : 47
Messages : 1619
Lieu: Dans ma roulotte

axtualité festivalière + indice

Pour jouer je tente: smile
Festival Photo Peuples & Nature à La Gacilly.

La riviere Aff :

http://img396.imageshack.us/img396/3914/hpim3270fk8.jpg
Avec en plus une photo de Arthus Bertrand extraite du film Home smile


A la prochaine ?

 #9 - 17-06-2009 09:41:21

tittou
Professionnel de Prise2Tete
Enigmes résolues : 30
Messages : 267
Lieu: Cambrai

axtualité festivalière + indice

Je ne suis pas sur de mon coup mais je dirait à l'occasion du classique tour funboard 2009 (dans le fond on peut voir sur une enseigne l'aff'ine bouche et l'aff est : l'association française de funboard).


Après un pm sympa, qui m'a obligé à refaire des recherches hmm . lol

Le festival de photo qui à lieu à La Gacilly, petite ville sur la vallée de l'aff.

Malgré mes recherches je n'ai pas trouvé l'aff'ine bouche mais le festival de photo pourrait concordé avec ton énigme.


Moi le matin, je slap Kosmo à coup de branches de sapin

 #10 - 19-06-2009 18:15:22

zohum
Expert de Prise2Tete
Enigmes résolues : 42
Messages : 881

Actaulité festivalière + indice

Bravo à tous et merci pour votre participation.

Si vous passez dans le coin de La Gacilly prenez le temps d'y faire une halte, c'est un joli coin de France.

 

Réponse rapide

Rédige ton message
| | | | Upload | Aide
:) :| :( :D :o ;) :/ :P :lol: :mad: :rolleyes: :cool:
Sécurité

Répondez (numériquement) à la petite énigme suivante : 

Un berger a 20 moutons, ils meurent tous sauf 12, combien en reste-t-il ?

Sujets similaires

Sujet Date Forum
P2T
Actualité par zohum
17-04-2009 Enigmes Culture G
P2T
17-11-2010 Enigmes Culture G
P2T
01-09-2010 Enigmes Culture G
01-09-2010 Enigmes Culture G
17-04-2009 Enigmes Culture G
P2T
Objet-mystere 11 par perceval
30-08-2013 Enigmes Culture G
02-11-2009 Enigmes Culture G
P2T
26-02-2011 Enigmes Culture G
P2T
Un livre un auteur XIV par papyricko
11-08-2011 Enigmes Culture G

Mots clés des moteurs de recherche

Pied de page des forums

P2T basé sur PunBB
Screenshots par Robothumb

© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson

Prise2Tete Forum Statistiques Liste des membres Hall of Fame Contact
© Prise2tete - Site d'énigmes et de réflexion.
Un jeu où seules la réflexion, la logique et la déduction permettent de trouver la solution.

Flux RSS de Prise2Tete Forum Jeux & Prise2Tete Test & Prise2Tete Partenariat et Publicité sur Prise2Tete